19 février 2010

Web 2.0, 3ème degrés et psychodrame

Il y a quelques temps, l’internaute avisé pouvait consulter le site « j’enfume les Picards », un blog caricatural et satirique sur le candidat socialiste Claude Gewerc.
 
Ce blog n’avait autre vocation que ternir l’image de ce dernier, de manière vulgaire et dénigrante. On n’hésitait pas alors à donner des « coups de pied au cul » à M. Gewerc, une étrange forme de respect. De plus, il était facile subjectivement (mais également de manière objectico-technique) de constater que des proches de Caroline Cayeux posaient l’œil et le doigt sur ce blog.
 
Claude Gewerc n’a pas fait de scandale ni dressé de guillotine, il a fait fermer ce blog par voie légale. Don acte.
   
Or le plus grand psychodrame de Caroline Cayeux vient d’avoir lieu et à l’entendre, elle va filer droit dans le cagibis d’un psychanalyste. Madame Cayeux s’estime dénigrée de manière abjecte, victime d’une campagne ordurière, « on veut la démolir », elle subit un ramassis de haine, elle est insultée, blessée, à terre.
 
Mais que s’est-il donc passé ? Son local de campagne a-t-il été tagé ou saccagé ? Un membre de son équipe, ou elle-même, a-t-il reçu des menaces de mort ? A-t-elle reçu une enveloppe contenant de l’Anthrax ? Pire, a-t-elle été entartée ?
   
Rien de tout cela. L’objet du délit ? Ou mieux encore, du crime contre l’humanité UMPéiste avec préméditation aggravée ? Des messages Facebook du directeur de cabinet de Claude Gewerc, entre autres.
   
Voici ces messages :
 
ExtraitFacebookExtrait_RA

ReneAnger2

Mon Dieu ! Diable ! Fichtre ! Diantre ! C’est insupportable de cruauté. Un coup pareil m’aurait relégué au stade végétatif intellectuel, fort heureusement pour nous (enfin… eux), Caroline, force de la nature, agricultrice génétiquement programmée, s’en est remise.
 
 
Mais allons plus loin et décryptons ensemble ces accusations :
Caroline n’aime pas les schémas : c’est sans doute vrai car il y en a peu dans son matériel de campagne et des modestes schémas ça permet de comprendre et éviter les conneries fiscales…
   
Caroline n’a rien foutu à la région : ce n’est pas tout à fait juste, elle a beaucoup… contesté…
 
Elle propose des plans : c’est avéré, certains sur la comète même…
 
Elle est pas belle : allons… Caroline, pas de retour en enfance, il n’y a que dans les cours de recrée qu’on s’offusque de cela. « On a dit de pas se moquer du physique et des habits, na na na nanère, bis bis carotte ». Non, vous êtes au-dessus de cela.
 
C’est une vraie nana de droite réac : voyons voir… elle est de la gente féminine, inscrite à l’UMP, parti de droite, famille qui a des idées réacs… mouuuai, c’est tout à fait juste.
   
Sourire Colgate : indéniablement, le même dentifrice que Miss France.
 
Méthodes de voyous : voyous je ne sais pas mais sa manière de se défaire de collaborateurs ou de demander des excuses publiques à des petits présidents d’association… c’est musclé.
 
Agricultrice ou enseignante : c’est entièrement vrai, on peut lire les deux alternativement dans sa bio officielle et sa bio dans l’Express.
 
Grosse fortune qui s’occupe des pauvres : elle n’a pas en effet l’allure d’une personne sans le sou et a reçu de l’Europe une aide de 200 000 € pour son activité d’enseignante… heu, d’agricultrice pardon.
 
N’aime pas les PD : allons… un peu de recul vous fera du bien.
 
Au fait qu'est ce qui nous prouve qu'il s'agit réélement du dir' cab' de Claude Gewerc ??? Mystère... ^^  Ha, ha, j'adore le web...

Posté par caroline806002 à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Web 2.0, 3ème degrés et psychodrame

Nouveau commentaire